France - Drapeau France

Incoterms :DDP
Tous les prix incluent les taxes et les droits de douane pour les modes d'expédition sélectionnés.

Confirmez votre choix de devise:

Euros
Livraison gratuite pour la plupart des commandes supérieures à 50 € (EUR)

Dollars US
Livraison gratuite pour la plupart des commandes supérieures à $60 (USD)

Bench Talk pour les ingénieurs concepteurs

Mouser Blog | France

rss

Le blog officiel de Mouser Electronics


Les condensateurs accélèrent la conception de satellites Ron Demcko

La conception de satellites est une tâche complexe et exigeante. Les concepteurs sont soumis à une contrainte de temps pour terminer leur prototype et construire le matériel nécessaire au débogage sur terre et à la révision de la conception avant de pouvoir passer à la fabrication du matériel qui sera finalement envoyé dans l’espace.

Les composants de ce prototype doivent posséder exactement les mêmes caractéristiques électriques et physiques que ceux qui seront utilisés pour le matériel de vol. Il est toutefois souvent demandé aux concepteurs d’utiliser des composants moins coûteux pour la fabrication des systèmes d’évaluation terrestres.

C’est ainsi que des concepteurs de matériel peuvent être tentés de sélectionner des condensateurs céramique multicouches (MLCC) grand public pour les systèmes de débogage et de test… avant de se rendre compte que les composants grand public changent fréquemment le nombre d’électrodes, ce qui affecte l’ESR et les valeurs nominales du courant ondulatoire. De plus, les MLCC grand public d’un même fournisseur peuvent toutefois sortir d’usines différentes au sein de son réseau de fabrication. Or, chaque usine peut avoir ses propres équipements et méthodes de traitement, ce qui peut conduire à d’éventuelles variations de taille, de poids et d’inductance des MLCC. Les concepteurs pourraient aussi opter pour des MLCC de classe automobile afin de s’assurer de l'homogénéité, mais ils découvriraient alors que leur conception diffère totalement de celle des composants de classe aéronautique.

En outre, les composants grand public ou de classe automobile peuvent avoir des matériaux de terminaison différents, ce qui implique des températures de traitement et des types de soudure différents pour leur utilisation finale. Enfin, la traçabilité des lots de ce type de composants est peu fiable, voire inexistante. La traçabilité est pourtant essentielle en cas de défaillance d’une pièce ou lorsqu’il est exigé de disposer des codes de lot et de dates des composants.

Des exigences similaires pour des résultats similaires

-Les équipés d'ingénieurs deKYOCERA AVXont collaboré avec des fabricants de matériel du monde entier et développé la série EM (engineering module) de MLCC. Cette série a été conçue pour aider les concepteurs à réduire les coûts initiaux des prototypes tout en réduisant les délais de livraison des composants. Pour ce faire, la série EM propose des pièces présentant les mêmes matériaux, la même conception et la même terminaison que les MLCC de classe aéronautique, le tout assorti d’une traçabilité complète des lots.

La famille de composants de la série EM correspond aux séries de produits ESCC 3009041, NASA G311P838 et Mil 32535. Ces composants peuvent être commandés sans quantité minimale.

Une fois que l’ingénieur concepteur a la certitude que tel composant de la série EM fonctionne dans sa conception, il lui suffit de trouver la correspondance entre le composant EM et les spécifications Mil 32535, NASA G311/P838 ou ESCC 3009041 pour le matériel de classe aéronautique à l’aide du diélectrique, de la taille du boîtier, de la tension, de la valeur de capacité et de la tolérance de capacité. Les pièces de la série EM possèdent une finition en alliage étain-plomb (Sn-Pb) et une terminaison Flexiterm®. Elles sont disponibles dans la gamme à coefficient de variation (CV) élevé (X7R) (de 16 à 100 V, de 2,2 à 22 µF) ainsi que dans la gamme à CV élevé (NP0) (de 4 à 100 V, de 68 à 1 500 pF).

Conclusion

La série EM a été créée pour répondre à la demande croissante des clients du secteur de l’astronautique qui ne dispose que de peu de temps pour développer une nouvelle conception. Les clients sont ainsi en mesure de réaliser des économies de coûts et de bénéficier de délais plus courts tout en s’assurant de la fiabilité de leur conception grâce à des composants présentant la même conception interne et les mêmes matériaux que les composants de classe astronautique, mais sans subir l’inconvénient des tests et évaluations finaux chronophages.



« Retour


Ron Demcko's Blog

Afficher les articles par date